3 cas d’identité visuelle PME

Carte de visite

Couvrir les besoins
d’une entreprise en développement

Donner à voir les valeurs dans une identité visuelle de façon simple

Commençons par rappeler qu’une PME comporte de 10 à 249 salariés. On parle donc d’entreprises de taille parfois très différentes. Le point commun qu’on leur trouve est une structuration nécessaire et un développement certain. Il y a souvent au sein de ces structures un responsable de communication, ce qui n’est pas le cas chez les TPE. Se développer ne veut pas nécessairement dire complexifier la communication. Au contraire, dans une entreprise qui se développe vite on peut conserver les valeurs initiales qui ont fait la réussite de la structure dans ses débuts. Cela permet d’ailleurs de garder les pieds sur terre et de rayonner localement de façon positive. Nous accompagnons HACO depuis 2013, lorsque le chantier naval installé au Cap Bon comportait «seulement» 30 salariés. D’abord une simple refonte de logo au moment d’un changement de nom. Mais déjà se dessine une identité particulière, attachée à sa localité. Comme je le mentionnais sur la page dédiée à l’identité visuelle TPE, on n’utilise pas forcément ce qu’on produit pour logo de l’entreprise. Ici HACO a choisit de mettre en avant le faucon, fierté locale d’Haouaria, sa ville d’implantation, au lieu des bateaux qu’il fabrique. Puis en 2018, la direction en pleine croissance met en place une identité visuelle pour sa PME. Un système graphique simple utilisant la ligne d’horizon omniprésente dans le monde de la navigation. La nouvelle identité visuelle de la PME propose également une palette colorée élargie qui tire son charme de la couleur de l’eau tunisienne et des roches chaleureuses des montagnes environnantes. Le tout est articulé de pictogrammes servant à définir visuellement les différentes sections de l’entreprise et ainsi améliorer la lisibilité à la fois en interne et en communication externe.

Les outils pour renforcer l’image de marque d’une PME

Quels sont les supports de communication utilisées par une PME qui ne le sont pas chez les TPE ? On peut penser à l’achat d’espace dans la presse ou à la communication via relations presse. En terme de supports imprimés, le livre blanc est probablement le support privilégié par les PME pour mettre en avant son expertise, ses études de cas, sa réflexion pour le futur de son secteur. C’est un document qui existe également souvent en version digitale et qui permet de convaincre par le contenu. Loin d’une communication marketing tape à l’œil, ici c’est le contenu qui prime. Pour rendre l’ensemble pertinent et crédible, il s’agira de décliner habilement l’identité visuelle disponible au sein de la structure pour que ce document soit une extension à valeur ajoutée. Chez Anima Neo (ci-dessous) c’est par l’intermédiaire d’illustration faisant écho à leurs outils de scribing (facilitation graphique) que le livre blanc devient un objet à part entière, distribués aux clients, partenaires et prospects. De la même manière, mais cette fois-ci en version interne, le culture book permettra de proposer une «bible» de la société. Un arrêt sur image sur le développement de la PME et de ses valeurs. Très utile pour l’onboarding, comme le livret d’accueil collaborateurs, le culture book va plus loin et propose une véritable réflexion d’entreprise, et permettra au anciens comme aux nouveaux collaborateurs de réellement trouver leur place au sein de l’organisation. L’édition de ces supports va également dans le sens du développement d’une marque employeur, sujet important pour le développement l’identité globale de la PME.

La même chose s'il vous plait !

Accompagner le développement d’une PME familiale

Lapeyre Logistique est une entreprise familiale. Au moins jusqu’à 2022, puisqu’elle a été rachetée en début d’année. Au départ, l’entreprise de transport tri-température est créée et gérée par M. et Mme Lapeyre qui pendant plusieurs années ont travaillé sans véritable identité visuelle. Leur réputation suffisait à conserver un carnet de commandes plein. Pendant plusieurs années donc, leurs camions effectuaient leurs tournées sans marquage véritable, ce qui était un manque à gagner incroyable en terme de communication. En 2017, suite à une collaboration réussie avec l’entreprise de leur fils (aujourd’hui Pollen Robotics), le couple nous contacte pour que l’on créé l’identité de la structure. Après un échange très intéressant avec ces experts de leur secteur, nous avons proposé un logo intemporel, symbole d’efficacité représentant les trois températures que maîtrise l’entreprise, et bien évidemment, la roue. En étirant le concept sur les éléments graphiques de l’univers visuel de la PME, nous avons déployé un catalogue de formes, évoquant routes et virage empruntées par les camions de la société. Suffisamment simple pour être déclinés facilement, suffisamment signifiant pour faire perdurer le concept même sur le plus petit support de communication : la carte de visite.

 

En 2022, la société est rachetée par son nouveau dirigeant qui décide d’insuffler de la nouveauté dans les supports digitaux de la PME. Nous avons eu le plaisir d’à nouveau collaborer avec Lapeyre Logistique sur cette mise à jour de l’identité visuelle. En effet, les premiers livrables en 2018 étaient essentiellement focalisé sur les usages print de la marque : Marquage des camions, papeterie, plaquette de communication. Aujourd’hui nous avons décliné le système graphiques en définissant une palette colorée digitale à l’usage de la création des maquettes du nouveau site. Le bleu initial est donc décliné en plusieurs teintes qui enrichissent le discours. Les éléments graphiques sont morcelés pour agrémenter le contenu rédactionnel du site internet, et ainsi incarnent la grande force de Lapeyre Logistique : la flexibilité d’intervention.